Pierre PINET

Pierre PINET pierre-webD’une famille originaire du secteur Saint-Pardoux / Saint Hilaire la Croix / Jozerand.
63 ans, marié, 2 enfants, 3 petits enfants.
Habitant du secteur Les Ancizes-Saint-Georges depuis 1973.
Professeur au collège Les Ancizes-Saint-Georges, de français et d’anglais de 1973 à 1986, puis d’anglais de 1986 à 1999.
Professeur d’anglais et formateur d’enseignants du primaire et du secondaire à l’Université Blaise Pascal (IUFM d’Auvergne).
Conseiller municipal de Saint-Georges de Mons de 1983 à 1989 puis 1er adjoint de 1989 à 1995.
Militant associatif au sein des Amicales Laïques des Ancizes-Comps et Saint-Georges de Mons et du Foyer Rural des Ancizes Comps :
* animateur bénévole des activités des 2 amicales pendant une trentaine d’années (sorties de ski, lotos, cours d’anglais…)
* a occupé successivement les fonctions d’animateur, de directeur du Centre de Loisirs des Amicales Laïques, avant d’en être membre du bureau, puis pendant 6 années le président de l‘association lorsque ce centre est devenu le CLALAGE, avec une extension sur les communes environnantes, qui a permis l’embauche de permanents et le développement d’activités diverses sur toute l’année.
* membre actif de la Troupe de théâtre du Foyer Rural des Ancizes-Comps depuis 35 ans (metteur en scène et/ou acteur et maintenant trésorier).

« Non seulement je n’ai jamais oublié mes origines modestes, mais j’en suis fier, et je voudrais avec humilité transmettre à ceux qui sont en souffrance un peu de ce que la société m’a apporté. Mon engagement est tout simplement citoyen et humaniste, mais sans aucun complexe, et s’il pouvait redonner de l’espoir à tous ceux qui s’engageront à nos côtés, la machine infernale qui interdit le rêve serait un peu enrayée.
Je suis exaspéré de voir dans notre entourage le copinage ou le clientélisme remplacer les compétences évaluées par un diplôme, et je pense que l’adhésion à un parti politique ne décerne aucunement un brevet de compétences. Je suis admiratif et respectueux des élus de terrain qui travaillent avec humilité et efficacité et il en reste beaucoup. Par contre, je suis révolté par ceux qui profitent de leur statut et oublient trop facilement que leur élection leur donne d’abord des devoirs et aucun droit. Il paraît que notre pays est en crise. Quel exemple de participation à l’effort financier ont donné nos élus nationaux jusqu’à présent ? Notre pays serait-il moins bien gouverné sans Sénat et avec moitié moins de députés? Notre république est peu à peu devenue une monarchie républicaine avec ses roitelets, ses privilégiés cumulards et c’est détestable. Je souhaite ardemment que le peuple reprenne le pouvoir par la voie démocratique.
Je suis fier d’appartenir comme suppléant à une équipe de citoyens libres qui partagent des idées de Gauche, tout en gardant leur indépendance par rapport aux partis politiques, de transmettre le flambeau à un binôme pétri d’énergie et de compétences et de les épauler dans leur engagement avec ma collègue suppléante.».

Billets d’humeur

La démocratie au quotidien
Lors de l’inauguration des tableaux et tablettes numériques à l’école de St Georges de Mons, le maire de la commune est venu nous préciser à ma collègue remplaçante et moi-même, qu’en l’absence de nos titulaires, nous ne serions pas autorisés à prendre la parole… Des fois que comme enseignants, nous aurions eu des choses intelligentes à dire! La démocratie locale a encore quelques progrès à faire. Le terme de « roitelets » (voir plus haut) trouve là une illustration très concrète.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Jacqueline Irles |
Stoptafta41 |
Pour une Gauche Écologique ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ESPOIR CITOYEN
| Droits humains pour tou-te-s !
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...